Rechercher
  • Julien Dethier

Alain Soret, la sympathique découverte

Plus les jours passent, plus il épate... En 19 jours, Alain Soret, tout jeune soixantenaire de Bilstain, a déjà réalisé 22 tours de la Gileppe en courant. Oui oui, vous avez bien calculé : plus d'un tour par jour !

Mais qui est donc ce coureur si tenace et endurant ? Il était temps de partir à la rencontre de ce sympathique "Coureur céleste".



WeKOM : Alain, comme le montre ton t-shirt, tu es originaire de Bilstain. Que pouvons-nous encore savoir de toi ?

Alain : Je suis marié à une prof de sport et père de trois grands enfants. Professionnellement, je suis gestionnaire informatique. Mais le sport fait clairement partie de ma vie : avant, je jouais au water-polo en 1re division. Ensuite, vers mes 30 ans, je me suis orienté vers la course à pied et plus particulièrement vers le trail long. Je suis un vieux "Coureur céleste". (https://www.lescoureurscelestes.be)


J'aime simplement me fixer des défis personnels. Ok, quelques fois ils sont un peu fous et cons ;-).

W : En tant que membre des coureurs célestes, tu dois être habitué à enfiler les bornes, comme tu le fais actuellement à la Gileppe ?

A : Ca dépend vraiment ! Je m'entraîne +/- 5 fois/semaine, mais c'est selon ma motivation et mon temps libre. Je peux monter à 7 fois...ou chuter à 0 !


W : Quand t'es-tu décidé à tenter ce concours du participant le plus régulier ?

A : Ca va vous surprendre, mais je dirais jamais ! Après un hiver plutôt calme, j'avais décidé de faire un gros mois de travail en mai, histoire de perdre quelques kilos. Le Wekom de la Gileppe est juste bien tombé.


W : Maintenant que tu es lancé, tu t'es certainement pris au jeu ? Penses-tu l'emporter fin mai ?

A : Ce n'est pas mon objectif, malgré tout. J'aime simplement me fixer des défis personnels. Ok, quelques fois ils sont un peu fous (et cons) ;-).


W : Comme tu le sais probablement, ton concurrent principal est Michel Fabry, un cycliste. Fais-tu toi aussi du vélo ? Et penses-tu qu'un des deux sports est avantagé dans le cadre de ce concours ?

A : Généralement, je fais aussi du rouleau 4x/semaine et j'accompagne de temps en temps mon épouse mais elle est trop forte.

Et je ne pense pas du tout que le vélo soit avantagé par ce principe. Je suis plutôt admiratif des cyclistes et leurs capacités à braver le froid. Je serais incapable de faire la même chose en vélo et en plus j'aurais trop mal aux fesses (sic).


La même chose en vélo ? J'aurais trop mal aux fesses !

W : Dernière question, peut-être la plus importante : comment te sens-tu ? La fatigue ne se fait pas trop ressentir ?

A : Pour le moment, tout se passe bien. Je gère et je ne cours pas très vite. En tous cas, merci à WeKOM pour l'organisation qui est une belle promotion du sport et de la région.


Envie de suivre la suite des aventures d'Alain et de l'encourager ? C'est possible via son compte Strava : https://www.strava.com/athletes/37607858



366 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout