Rechercher
  • Julien Dethier

Wekom Bruyères : qui pour les détrôner ?



Durant ces 3 premières semaines à Bruyères, ils ont chacun à leur tour pris le pouvoir dans leur catégorie, sans plus lâcher la couronne. Jacqueline Lejoly et Jean Pepinster en vélo, et Mikail Demirkazan et Anne Hansez en jogging, sont les leaders provisoires du Wekom Bruyères.


Quelqu'un pourra-t-il les détrôner ? Tour d'horizon par catégorie...

Á tout seigneur, tout honneur : Jean Pepinster fut le premier à prendre la 1re place en vélo, dès le 2 avril. 20 jours plus tard, il mène toujours la danse malgré les assauts répétés de la concurrence qui se rapproche. Le danger principal semble venir de Michaël Blanchy, qui a battu Jean de 1" dans la côte du Bois de Herve. Cela reste néanmoins insuffisant au cumul des 2 côtes. Christophe Warnier est en embuscade à la 3e place, alors que de gros moteurs n'ont monté qu'une des deux côtes jusqu'à présent (Guillaume Grifgnée, Nicolas Schyns, Amaury Gilles...)


Toujours en vélo mais chez les dames, le règne provisoire de Jacqueline Lejoly est bien plus récent, puisqu'elle a ravi la couronne à Armelle Muylkens, toujours 2e, ce mardi seulement. Jacqueline a un avantage de 10" sur sa dauphine, mais rien ne dit que ce sera suffisant. A fortiori, on n'est jamais à l'abri d'une grosse prestation de Delphine Thirifays ou de Marie Dessart, pour ne citer qu'elles.


À pied, les deux athlètes du club de Herve Mikail Demirkazan et Anne Hansez ont respectivement pris la tête les 8 et 10 avril. Personne n'a pu s'approcher d'eux depuis. Pas sûr pour autant qu'ils ont un boulevard vers la victoire finale !


Mikail pourrait trembler en cas de retour de la team Quatro Vino ou surtout d'Amaury Paquet, pour autant que ce dernier se remette de son marathon couru dimanche passé. Nous ne commettrons pas non plus l'erreur d'oublier les Wekomistes habituellement en vue Samuel Dubois, Xavier Wiertz ou Frédéric Heins que l'on dit en grande forme.


Quant à Anne, elle possède moins d'une minute d'avance sur Aurore Pauly, qui n'est autre que sa coach ! L'élève restera-t-elle devant la maîtresse, ou cette dernière va-t-elle tenter de reprendre le pouvoir ? Enfin, le mystère plane autour de Véronique Fettweis. Imbattable en 2021, Véronique végète actuellement à une inhabituelle 107e place du classement général. Chute de forme, parcours inadapté, ou le calme avant la tempête ?


Et vous, qu'en pensez-vous ? Tiendront ou tiendront pas ?
144 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout