Rechercher
  • Julien Dethier

Sophie Legrand : la cannibale de WeKOM 2022

La leader du challenge WeKOM en jogging ? Sophie Legrand. La leader du challenge en vélo ? Encore Sophie Legrand. Et au combiné ? Encore et toujours Sophie Legrand, évidemment ! Mais qui est cette cannibale des WeKOMs ? Elle nous en dit plus dans cette chouette interview ! 😃




WeKOM : Sophie, la première question traditionnelle : peux-tu te présenter ? Qui est-tu ? Que fais-tu dans la vie ? Où vis-tu ?

Sophie : Je suis Sophie Legrand, 38 ans, sportive sur le tard mais passionnée depuis toujours. Je suis enseignante en éducation physique à S2J, école secondaire à Liège. Et aussi coach perso et prof de fitness pour compléter mes journées. Je vis à Magnée. J'ai deux petits garçons et mon compagnon est un trailer aguerri : François Jacob.

W : On te voit sur les Wekoms à pied et en vélo. Cela prouve une belle polyvalence. Tu as toujours fait autant de sport ?

S : Non en fait pas du tout...J'ai fait beaucoup de danse étant ado. Mais les sports d'endurance ne sont entrés dans ma vie que bien après mes études. C'est seulement après mes accouchements qu'ils sont devenus un besoin quotidien.


Plus jeune, j'ai fait de la danse. Courir, je détestais ça !

W : Peux-tu nous raconter tes débuts en course à pied ? Et en vélo ?

S : J'ai commencé à courir pour mes études mais je détestais cela...puis j'ai repris avant mon premier enfant et j'ai commencé à apprécier : me vider la tête, être seule avec une dépense énergétique était ce dont j'avais besoin à ce moment-là. Ensuite, je suis vite devenue accro....

Pour le vélo, c'était tout d'abord un moyen de transport plus pratique et efficace pour me rendre en ville, et ensuite j'ai accroché jusqu'à acheter mon premier vélo de course fin 2019 (il y en aura d'autres, j'en suis certaine). Le confinement m'a permis d'apprécier d'avantage cette discipline.

W : Quelles sont tes plus belles performances ou tes plus belles expériences sportives ?

S : Mon premier marathon effectué seule pendant le confinement était une belle victoire pour l'ancienne ado en surcharge que j'étais... Mais les maratrails GTLC disputés en 2021 et 2022, avec une 4eme et 5eme position finale, me confortent dans l'idée que le trail de moyenne distance est fait pour moi. Mon premier triathlon DO (Eijsden 2021) était une première expérience très enrichissante que je compte bien renouveler.


Enchaîner une côte en vélo après un Wekom càp à fond, ce n'est pas la meilleure idée. Mais j'aime tellement la compétition...

W : Tu es désormais en tête des Challenges WeKOM running, vélo et combiné (run&bike). C'était un objectif dès le début de la saison ?

S : Suivant mon profil physique et d'entraînement, je me suis en effet dit que jouer le combiné pour le gagner était un objectif sympa et peut être jouable. Je suis contente que cela soit le cas...pour le moment.

W : Cela t'arrive-t-il d'enchaîner les deux efforts ? Si oui, ressens-tu un effet sur tes performances ?

S : Oui ça m'arrive de temps en temps, en fonction du planning de ma semaine par rapport à ma famille. C'est certain qu'enchaîner une côte en vélo après un Wekom cap à fond, ce n'est pas la meilleure idée mais on fait ce qu'on peut. Et oui certainement que ça me donne moins de jus sur la "becane" mais j'aime tellement la compétition que rien ne m'arrête. W : Tu parlais de ta première expérience sur la distance olympique du triathlon. Tu peux nous en dire plus sur tes projets ? Tu as manifestement des qualités à pied et en vélo.

S : J'adore le principe du triathlon. Je suis inscrite pour mon 2e DO : celui de la Gileppe en août. Mais pour performer, j'aurai besoin d'entraînements plus spécifiques, surtout en natation où je ne suis vraiment pas douée. Pour l'instant, avec mes enfants qui sont encore petits, je ne me vois pas me lancer dans ce genre de plan d'entraînement exigeant et je me garde un tri par an pour le plaisir. MAIS c'est certain qu'une fois les enfants plus grands, je vais me lancer à fond là-dedans.


Une fois mes enfants plus grands, je me lancerai à fond dans le triathlon.

W : Pourrais-tu nous décrire ton programme d'entraînement typique ?

S : IMPOSSIBLE ! Euh....je dirais en fonction de mon temps libre 🤣🤣. Ne dit-on pas que c'est le cordonnier le plus mal chaussé ? Dans mon cas, on y est ! Je sais ce que je dois faire puisque je l'enseigne et le propose dans mes plans mais....

Comme je préfère la course à pied, mon entraînement en càp est plus varié. J'essaie de faire chaque semaine une séance d'intervalles et une séance dans le rouge. Et pour la séance d'endurance, je choisis en fonction de mon emploi du temps si je la fais en càp ou en vélo. J'ai investi dans un home-trainer pour travailler plus spécifiquement le vélo, surtout pendant l'hiver. On verra l'année prochaine si ça aura porté ses fruits.


Les cordonniers sont les plus mal chaussés : je suis coach sportive et pourtant mon propre plan d'entraînement n'a aucune structure !

W : Quel a été ton Wekom préféré jusqu'ici ?

S : Difficile de choisir, ils sont tous tellement sympas et différents. J'hésite entre Louveigné (full bois), la Gileppe (plus long) ou même Bruyères (plus de d+). Celui du Sart-Tilman à pied m'a vraiment plu. J'ai été séduite par la partie plus technique trail avec les racines et rochers, ses vues de la roche aux faucons et les côtes plus longues également.

W : Et le + dur ?

S : La roche aux faucons en vélo m'a explosé les jambes mais j'ai adoré cet état...et c'était clairement la côte la plus exigeante que j'ai réalisée depuis que je fais du vélo. Mais j'avoue m'être bien amusée aussi lors des 30 bornes de la Gileppe. Seulement, la différence entre l'exécution de l'épreuve seule ou en groupe change trop la donne dans ce cas-là. J'en profite pour féliciter à nouveau l'énorme performance de Jacqueline Lejoly sur ce Wekom vélo.


La Roche aux Faucons m'a explosé les jambes...mais j'ai adoré cet état !

W : On te voit souvent participer aux Wekoms avec tout un groupe d'amis. Peux-tu nous expliquer brièvement qui ils sont ?

S : Aaah cette bande de gais lurons ! C'est Dorian Thonnard, le mari de mon amie, qui m'a proposé de découvrir WeKOM l'année passée en me disant : "Je suis certain que tu vas aimer"...il me connaît bien. Et au fur et à mesure des mois, nous avons continué d'y aller ensemble. Début de cette année, il a ouvert notre duo aux sportifs de sa famille et à quelques-uns de ses amis. D'où le groupe croissant qui se fait un plaisir de parcourir les wekoms running....même si j'avoue penser que ce n'est parfois qu'un prétexte de plus à un bon apéro collectif...LOL. Mais c'est tellement sympa !

W : Qu'est-ce que tu aimes dans le principe de WeKOM ?

S : En tant que maman, je ne souhaite pas partir tous les weekends faire des trails et courses partout dans la région, même si l'envie ne manque pas. Donc caler les wekoms dans mes moments creux, c'est le compromis idéal pour rester dans la compétition sans empiéter sur le temps de famille. J'avoue avoir tellement accroché à ton challenge que j'en suis même devenue légèrement accro.


En tant que maman, le principe de WeKOM est le compromis idéal pour rester dans la compétition sans nuire à la famille.

W : La dernière question : as-tu une bonne petite anecdote à raconter en lien avec tes participations à WeKOM ?

S : Je pense de suite à la chasse pendant le wekom de Louveigné...où ma détermination à faire un meilleur chrono m'a forcée à crier "coureuuur" pendant 3kms sur le parcours proposé. En y repensant ce n était pas très malin. Mais je suis trop veille pour me changer surtout dans mon impulsivité.

BONUS : LE TAC AU TAC

Un mini quizz où on ne peut répondre qu'en un mot !


WeKOM : Course à pied ou vélo ?

Sophie : CAP


W : L'adversaire la + redoutable pour le Challenge, c'est Véronique Fettweis ou Jacqueline Lejoly ?

S : Véronique Fettweis


W : Marathon du Mont-Blanc ou Marathon de New-York ?

S : Marathon du Mont-Blanc


W : La meilleure marque de vêtements de sport c'est...

S : Nike


W : Le Tour des Flandres ou le Tour de France ?

S : Des Flandres


W : Les Wekoms : en groupe ou en solo ?

S : LES 2: d abord en groupe puis en solo 😁.

(NDLR : nous pardonnerons cette triche manifeste vis-à-vis du principe du tac au tac)


W : Ta distance de prédilection en course à pied, c'est...

S : Aux alentours de 21km.


W : Ton prochain achat sportif, ce sera...

S : Je viens d acheter un VTT donc je dirais une tenue de vtt, avant ma prochaine paire de running. 🤪


Grand merci Sophie d'avoir pris le temps de répondre à toutes ces questions !

Envie de suivre les performances de Sophie ? C'est possible via son compte Strava : https://www.strava.com/athletes/45560286





230 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout